Club d’Astronomie de Lyon Ampère

Wetal11 : Compte-rendu

samedi 11 février 2012 par Romain Montaigut

Le rendez-vous a été pris les 11, 12 et 13 novembre 2011 à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon pour organiser la troisième édition des Week-End Technique Astronomie Lyonnais. Les objectifs de cette manifestation sont de favoriser les rencontres entre amateurs d’astronomie et astronomes professionnels pour échanger sur des programmes concertés de recherche et se former aux techniques d’observation et de mesures.

En partenariat avec l’association AUDE et l’ENS de Lyon, le CALA a monté une équipe de bénévoles bien rodés pour organiser cet évènement dans les plus brefs délais, avec dans leurs rôles respectifs : Pierre Farissier, Olivier Thizy, François Cochard, Jean-Paul Roux, Olivier Garde et Romain Montaigut pour le choix et la planification des interventions, Christophe Gillier, Sophie Combe, Matthieu Gaude et Camille Combaz pour la logistique et l’accueil des participants.

Une centaine d’astronomes amateurs et professionnels venus de toute la France ont répondu présents cette année, ce fut donc un record d’affluence pour cette troisième édition des WETAL ! La programmation du vendredi après-midi a été consacrée aux techniques d’imagerie et à quelques sujets originaux comme le time lapse ou la photo des satellites artificiels. Les journées du samedi et du dimanche ont étés plus orientées vers les collaborations scientifiques sur le thème des exoplanètes, des nébuleuses planétaires, de l’étude et la modélisation 3D des astéroïdes, la recherche et l’étude des étoiles variables et la surveillance des météores. Chaque présentation sur un des thèmes abordés a été suivie d’une table ronde permettant une discussion entre professionnels et amateurs sur l’intérêt d’une collaboration, la manière de la mettre en place, les bonnes pratiques d’observation, la coordination et le partage des résultats. En soirée, des ateliers proposaient de passer de la théorie à la pratique en utilisant de logiciels de traitement et d’analyse d’images.

Introduction - P.Farissier

Vendredi 11 novembre :

14h00 - Après une introduction de Pierre Farissier, Jean-Luc Dauvergne a présenté ses bonnes pratiques pour débuter efficacement en photographie nocturne à l’aide d’un réflex numérique. Des conseils sur l’équipement (appareil photo, objectif, trépied, intervallomètre…) et des nombreuses astuces pour le choix du cadrage et des paramètres de prises de vues ont été partagées avec le public. La présentation s’est terminée sur la technique du filé d’étoiles et du time lapse, sujet qui a été développé en atelier le soir même.

Imagerie APN - JL.Dauvergne

15h00 - La deuxième présentation de la journée est animée par Thierry Legault. Après un rapide tour d’horizon des différents satellites en orbite autour de la terre, Thierry nous a montré en direct l’utilisation des sites web Heavens-Above et Calsky pour la prévision des flashs iridium, la position et les éclipses des géostationnaires et les transits de l’ISS devant la lune et le soleil.

16h30 - Nicolas Outters a ensuite présenté sa technique d’imagerie en trichromie à l’aide d’une caméra CCD noir et blanc. Les contraintes liées à l’équilibrage de la balance des couleurs ont fait l’objet d’une attention particulière. Depuis la prise de vue jusqu’au traitement final, aucun détail ne doit être négligé pour obtenir une image correctement équilibrée. La mise en pratique de toutes ces astuces sera faite lors de l’atelier pratique.

17h30 - En fin d’après-midi, Jean-Paul Roux a exposé les différentes méthodes d’observation et d’imagerie solaire. Tout le spectre de matériel dédié à l’observation du soleil a été passé en revu en indiquant les limites d’utilisation spécifiques à chaque instrument.

Thierry Legault et Jean-Paul Roux

20h30 - Deux ateliers ont été organisés après le repas. Nicolas Outters a présenté sa technique de traitement d’image en trichromie en utilisant MaxImDL et Photoshop. Dans une autre salle en parallèle, Jean-Luc Dauvergne a fait une démonstration du montage vidéo d’un time lapse en utilisant le logiciel libre VirtualDub. Les participants, équipés de leur ordinateur portable, ont pu reproduire en temps réel les étapes de traitement d’image et de montage vidéo.

Samedi 12 novembre :

9h30 - La journée a débuté par un retour d’expérience de Christophe Gillier sur la photométrie des transits d’exoplanètes. Christophe nous a présenté l’Exoplanet Transit Database qui lui sert à planifier les observations et publier les résultats. Il a expliqué en détails ses techniques d’acquisition et d’analyse d’images en donnant quelques conseils au public. Pour finir, Christophe a présenté une dizaine de transits qu’il a mesuré avec différents télescopes, allant du C8 au T620 en passant par le C14 du club.

Mesure des transits d’exoplanètes - C.Gillier

10h00 - Claire Moutou, astronome au Laboratoire d’Astrophysique de Marseille, a en ensuite fait une conférence sur l’interprétation scientifique des mesures de transit d’exoplanète. Après un tour d’horizon des dernières découvertes réalisées dans le domaine, elle a abordé les axes de recherches actuels qui concernent la structure interne des planètes géantes et la dynamique des systèmes. La présentation de Claire s’est poursuivie par une table ronde pour débattre des méthodes d’observations et des programmes de recherches où l’astronome amateur peut apporter sa contribution. L’Exoplanet Transit Database est identifié comme organisme de référence pour soumettre les observations professionnelles et amateurs. Plusieurs moyens de communication ont été mis en place et en particulier une liste de diffusion « exoplanète-l » où amateurs et professionnels peuvent échanger sur des sujets techniques où se concerter sur des programmes d’observations ciblés. La complémentarité des mesures photométriques et des mesures de vitesse radiale par spectrométrie est également suggérée au niveau amateur.

11h30 – Le deuxième retour d’expérience de la journée concerne la recherche et la mesure par photométrie d’étoiles variables à courtes périodes. Romain Montaigut a présenté la technique qu’il met en pratique pour détecter des étoiles variables dans une série d’images à l’aide du logiciel Muniwin. Plusieurs astuces sont partagées avec le public pour éviter les fausses détections et vérifier l’origine des découvertes dans les bases de données. Romain a ensuite présenté une dizaine d’étoiles variables et leurs courbes de lumières découvertes avec cette technique dans ses images.

Détection d’étoiles variables - R.Montaigut

14h00 – Agnès Acker a fait une conférence sur la formation des nébuleuses planétaires. La présentation s’est poursuivie par une table ronde organisée sur les thèmes de la découverte et la confirmation de nébuleuses planétaires par les amateurs. La mise en place d’un réseau de coordination a été proposée pour une meilleure efficacité. La confirmation par analyse spectroscopique est également suggérée au niveau amateur.

16h00 – Raoul Behrend a présenté les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour effectuer une photométrie de haute précision. La conférence fut très technique, mêlant équations mathématiques et applications pratiques. Un comparatif a été fait entre les trois méthodes de photométrie : ouverture, ajustement et soustraction. Raoul a porté une attention particulière aux effets de couleurs dus à l’absorption atmosphérique et qui peuvent être corrigés par la constitution d’un catalogue local. Les concepteurs de logiciel de photométrie présents dans la salle en ont profité pour prendre quelques notes.

17h00 – La dernière intervention de l’après-midi a été consacrée aux étoiles variables cataclysmiques et symbiotiques. François Teyssier a présenté les techniques amateurs de photométrie et de spectroscopie pour l’étude de ces astres au caractère extrêmement violent.

20h30 – Les ateliers de la soirée ont été dédiés à l’utilisation des logiciels de photométrie et de spectroscopie. Jacques Michelet a fait la démonstration d’un traitement d’une courbe de rotation d’astéroïde avec le module Calaphot du logiciel libre AudeLa. François Teyssier a quant à lui expliqué le traitement et l’analyse d’un spectre à l’aide des logiciels ISIS et VisualSpec.

Atelier Calaphot - J.Michelet

Dimanche 13 novembre :

9h30 – La matinée a commencé par l’intervention d’Arnaud Leroy sur le réseau d’observation des météores. L’utilisation de caméras vidéos de type Watec couplée à un logiciel de détection comme Ufocapture permet d’enregistrer le passage des bolides et étoiles filantes. Le regroupement en réseau de stations d’observation permet d’effectuer des recoupements par triangulation et ainsi de pouvoir remonter à l’essaim d’étoiles filantes ou au lieu d’impact sur terre du météore. Une importante collaboration avec des équipes de l’IMCCE et à l’international mobilise les observateurs amateurs.

10h30 – Thierry Madavaine a exposé le fonctionnement des capteurs CMOS qui devraient supplanter d’ici quelques années les capteurs CCD qui arrivent en fin de vie industrielle. Avec le CMOS on retiendra le faible niveau de bruit et l’accès en lecture aléatoire à une partie du capteur pendant la pose rendant possible autoguidage et imagerie avec un seul capteur. Par contre on déplorera la perte du binning et du drift scan qui sont des fonctions propres du CCD. Une veille technologique des derniers produits proposés par les constructeur est effectuée et Thierry a proposé de concevoir au sein de l’association Aude une caméra Audine à capteur CMOS.

La révolution CMOS - T.Midavaine

11h30 – François Colas a ensuite fait une intervention sur l’intérêt des collaborations Pro/Am pour l’étude des astéroïdes. La mesure des occultations stellaires a été particulièrement détaillée en présentant de nombreux résultats obtenus sur des Objets Trans-Neptunien et des astéroïdes doubles. Pour finir, François a analysé les observations photométriques et astrométriques de l’astéroïde 2008 TC3 qui est tombé sur terre peu de temps après sa découverte. L’importante collaboration entre observateurs professionnels et amateurs a permis de déterminer le point de chute de l’objet et des fragments de la météorite ont pu être retrouvés dans le désert de Nubie au Soudan.

14h00 – Après le repas, Benoit Carry a fait une conférence sur l’étude des propriétés physiques des astéroïdes. La présentation, très dynamique, a débuté par un rappel sur la formation des objets planétaires dans le disque d’accrétion d’une étoile. Benoit a ensuite expliqué la composition chimique des astéroïdes et leur classification à l’aide d’analyses spectrales. Les techniques d’observation mises en œuvre pour mesurer le volume et la densité des astéroïdes ont été présentées avec un regard théorique. Le modèle KOALA dont il est l’auteur permet de reconstruire la forme 3D d’un astéroïde à partir de plusieurs types d’observation : imagerie directe par optique adaptative ou radar, occultations stellaires et courbes de rotation. La confrontation de son modèle à l’expérience a pu être réalisée avec succès grâce au survol de l’astéroïde Lutetia (21) par la sonde Rosetta. La présentation de Benoit se conclue par une table ronde sur le thème de la collaboration Pro/Am pour l’observation et l’étude des astéroïdes. Le travail produit par Raoul Behrend de coordination des mesures amateurs en photométrie est apprécié. La liste mensuelle de candidats à modélisation 3D publiée par Benoit Carry sur Aude-L est également discutée.

Table ronde - Astéroïdes

15h30 – Pierre Farissier clôture la troisième édition des Week-End Technique Astronomie Lyonnais. Le bilan de ces trois jours de conférences et d’échanges est très positif avec un record d’affluence et des interventions de grandes qualités. L’organisation des présentations (retours d’expériences amateurs, conférences professionnelles et tables rondes collaboratives) établie autour de quelques thèmes a bien fonctionné comme le montre les premiers retours de satisfaction des participants. Pierre et toute l’équipe d’organisation ont tenu à remercier l’ensemble des participants pour avoir contribué à la réussite de ce WETAL2011. Le rendez-vous est déjà pris pour une quatrième édition qui aura lieu les 9, 10 et 11 novembre 2013.

Voir en ligne : Photothèque WETAL 2011

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3141 / 967832

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site De la technique  Suivre la vie du site les WETAL  Suivre la vie du site WETAL 11   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License