Club d’Astronomie de Lyon Ampère

Mission CALA II Astroqueyas 2013

mardi 24 juin 2014 par Laurent Beranger

Ma première mission, séjour au Pic de Château Renard du 5 au 12 octobre 2013

Samedi 5 octobre

Après des mois d’attente, nous partons enfin pour Saint Véran très tôt le matin. Nous nous rejoignons au col du Lautaret, sous une météo fraîche et pluvieuse. Nous passons par le col de l’Izoard au décor très impressionnant et après une descente vertigineuse nous arrivons enfin à Saint Véran.

L’équipe au complet. De gauche à droite : Serge, Christian, Eric, Christophe, Hubert, Fabrice, Luc et Laurent.

Après s’être restaurés au village, nous commençons l’ascension du Pic en début d’après midi en convoi de 4 voitures et des 5 premiers missionnaires (Christophe GILLIER, Hubert SAGUIN, Luc JAMET, Fabrice SYDNEY et moi-même). Finalement, nous arrivons au mythique observatoire de l’association Astroqueyras où nous sommes accueillis par la mission précédente, le GAAC (Association d’Astronomes Amateurs Courriérois), spécialistes du dessin astro.

La première soirée autour d’un bonne tablée préparée par « les gars du Nord » s’annonce mal barrée au niveau météo. Et brusquement le ciel se dévoile et nous permet même de voir la Voie Lactée à travers les nuages (si, si, c’est possible !).

Aucun d’entre nous n’a installé son matériel, nous profitons donc visuellement du ciel et observons avec le fameux T62, et là ça « titille la rétine », les détails fourmillent ! La fatigue accumulée par cette longue journée, nous allons nous coucher chacun notre tour, sauf Hubert qui ne lâche plus le T62 et continue vaillamment à observer, seul, jusqu’à 4h30 du matin.

Dimanche 6 octobre

Laurent fier de son C9 Edge dans la coupole Ashdome.

Le dimanche matin, levés tôt pour le départ de la mission précédente, nous profitons d’un panorama sublime avec les nuages accrochés sur les montagnes au loin. Nous passons la journée à prendre possession des lieux. Pour ma part, je pose mon C9 Edge dans la coupole Ashdome sur une monture bien connue du club : une Titan Losmandy. La météo n’étant pas avec nous (neige depuis le milieu de matinée) nous n’observons pas cette nuit-là…

Lundi 7 octobre

Après l’épisode neigeux de la nuit qui changea l’aspect du décor à partir de 2500m , Serge GOLOVANOW nous rejoint par une ascension avec les chaînes. Pendant l’après-midi et sous la neige qui continue de tomber, Hubert, Christophe et moi, partons à la chasse (photographique !) aux poulmouths (Lagopèdes), sans succès en dehors de leurs traces dans la neige fraîche...

Mardi 8 octobre

Observation du Soleil avec la Lunt de Serge.

Le soleil fait enfin son apparition et nous en profitons pour le scruter en H-Alpha avec une lunette et Serge lui tire le portrait. Christian HENNES nous rejoint dans l’après-midi et s’installe dans son coin favori (entre les rangs de moellons à côté de la Ashdome).

La météo fait des siennes et le ciel se rebouche dans la soirée, à priori pas d’observations. Soudain le ciel se dégage et Christophe essaye de lancer un suivi de transit d’exoplanète, échec total dû à des problèmes d’autoguidage. Christian lance une série d’images sur la nébuleuse du Pélican (IC5070) avec sa nouvelle caméra CCD. Luc attendra la deuxième partie de la nuit pour imager Jupiter au T62.

En même temps, avec l’aide de Serge et de Luc je lance ma première séance photo du ciel profond. Je choisi comme cible la Galaxie NGC7331 et le Quintet de Stephan qui, rentrant bien dans le champ de mon C9 Edge avec réducteur de focale et L’APN Canon EOS 40D de Serge, me semble une jolie cible. C’était loin d’être gagné d’avance vu ma maîtrise de la monture, de l’APN prêté par Serge, le logiciel d’autoguidage, etc. Grâce à leur aide précieuse, j’ai pu sortir une image digne d’être montrée dans les pages du NGC ! Certes, perfectible, mais c’est un début.

Mercredi 9 octobre

Séance de cerf-volant à 3000m.

Le soleil est présent une partie de la journée, le vent et les nuages aussi ! Le dernier membre de l’équipe, Eric SIBILLE finit par nous rejoindre, juste à temps pour l’apéro. Christophe et moi profitons du vent pour faire voler mon cerf volant.

De son côté Christian traite ses acquisitions de la nuit et réalise une image de la nébuleuse du pélican sublime pleine de détails.

Je cède ma place dans la Ashdome à Serge et le début de soirée semble bien parti mais finalement les nuages viennent tout gâcher vers 1h30 du matin… Une éclaircie pointe le bout de son nez, mais trop froid pour moi pour lancer une manip à l’extérieure… Christophe bataille encore avec l’autoguidage du T62, sans plus de succès ce soir-là.

La nébuleuse du Pélican faite par Christian.

Jeudi 10 octobre

Journée morose au niveau météo (beau le matin, blizzard l’après-midi). Christophe essaye de trouver des infos avec ses problèmes divers sur le T62. Christian publie sur le forum Astroqueyras une belle image des Pléiades.

Vendredi 11 octobre

En début de journée, Éric et Christian s’apprêtent à partir. Nous réveillons donc Serge et Luc pour la traditionnelle photo de groupe qui est faite sous un soleil magnifique mais des températures polaires (-10°C).

Dans l’après-midi, chasse aux Poulmouths réussie avec Luc : on a approché un couple à environ 30 mètres. Animal difficile a repéré tant son camouflage naturel est efficace ! Un peu plus tard, un Lapinmouth se prête au jeu des photographes avant de décamper sans signer d’autographes...

Luc, Christophe et moi nous mettons en chasse d’autres Lapinmouths. Luc finis par s’approcher à quelques mètres seulement de l’un d’entre eux.

Le lapinmouth.
Les poulmouths.

Samedi 12 octobre

La météo se dégradant à toute vitesse, nous activons la mise en hivernage de la station. Et là pas de bol, la voiture de Fabrice refuse de démarrer... Le gasoil a gelé à cause du vent glacial !!! Christophe incite une première équipe, Serge, Hubert et moi à partir rapidement, le blizzard se remettant à souffler sans modération. La deuxième équipe composée de Christophe, Luc et Fabrice envisage de passer une nuit de plus sur place...

La coupole du T62 sous la neige.

La descente se déroule très bien malgré la neige et le blizzard. Nous passons dire au revoir à Dominique MENNEL et nous repartons de Saint Véran. Serge nous quitte à Briançon pour aller à un autre observatoire et Hubert et moi attaquons le col du Lautaret sous une tempête de neige. Sur le trajet, je reçois un message de Fabrice qui m’annonce qu’ils ont pris la décision de partir en laissant sa voiture à l’observatoire. Un peu inquiet pour eux et vu l’état de la route du col du Lautaret, je laisse un message sur le répondeur de Fabrice pour les prévenir de ce qui les attends. Plus tard dans la soirée, ils m’apprendront qu’ils ont sagement bifurqué par le tunnel du Fréjus afin d’éviter la galère...

Épilogue

Saint Véran, ça se mérite !

Les conditions météorologiques du mois d’octobre ne nous ont pas permis de profiter pleinement du ciel exceptionnel des lieux. Qu’à cela ne tienne, j’en garderais tout de même un excellent souvenir (Fabrice un peu moins...) pour l’ambiance et le cadre.

Après cette découverte des lieux sous son aspect « expédition polaire », je suis déjà impatient d’y retourner après la rénovation prévue en 2014. Vivement 2015 !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 3952 / 967832

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Des observations  Suivre la vie du site Missions et stages   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License