Club d’Astronomie de Lyon Ampère

Le CALA en 2005

dimanche 17 avril 2005 par webmaster

Présenter le CALA, en particulier à quelqu’un d’extérieur, est toujours quelque chose de délicat. En effet face à la grande diversité des activités proposés, il est difficile d’éviter un fastidieux inventaire. Tentons quand même de faire un point sur notre association en 2005.

Le club

Le CALA est un d’abord un club au sens usuel du terme, c’est à dire un rassemblement de personnes partageant la même passion. Nous proposons à nos adhérents un panel d’activités, des formations théoriques et pratiques pour les enfants et pour les adultes, des rencontres, un journal interne, des ressources communes comme notre médiathèque. Ils peuvent aussi pratiquer librement la contemplation plus ou moins active ou technique du ciel à notre observatoire.

JPEG - 51.6 ko
Conférence

Une spécificité du CALA est que nos activités internes sont réparties sur trois lieux différents, nous ne disposons pas d’un espace centralisé pour nos occupations. Notre siège social, un appartement au 3ième étage, ne permet pas de rassembler plus de 10 personnes et sert essentiellement de bureaux pour nos salarié et pour l’administration de l’association.

La répartition géographique des adhérents, de Lyon jusqu’à Grenoble est pareillement une curiosité. Le CALA est le club d’astronomie de Lyon d’ou provient 40 % de nos membres, le premier club du Rhône (70 % des membres), avec un rayonnement important sur l’Isère qui lui confère une vocation régionale certaine. Il faut aussi noter qu’en effectifs et activités, nous sommes un des 5 plus grands clubs de France...

La diversité des « calatiens » est également un défi : à la fois par l’age, des enfants à partir de 9 ans jusqu’à de très actifs retraités, les motivations qui vont d’une envie de découverte de nouvelles activités à des passionnés membres depuis plus de vingt ans et les besoins exprimés, de cours encadrés à la pratique d’une astronomie approchant la recherche scientifique. Le club est donc un ensemble de groupes d’ages et d’exigences variées qu’il faut savoir satisfaire avec un budget limité, en maintenant les échanges et la convivialité qui sont aussi une caractéristique de l’association.

Le CALA, un club local ou régional, d’enfants ou d’adultes, de débutants ou d’experts ? Nous sommes et devons être tout cela à la fois !

En tout cas, le secteur club est toujours aussi vivant et amical, il suffit de lire le journal interne pour en être convaincu. Le fort turnover des adhérents est une caractéristique de l’association à accepter. La stabilité des effectifs globaux n’est pas inquiétante en soit, par contre la diminution depuis quelques années des moins de 12 ans pose question. Si l’organisation des ateliers internes est satisfaisantes, il va falloir re dynamiser les groupes de projets techniques et scientifiques de l’association. Cela passe certainement par la rénovation des télescopes de notre observatoire .
Enfin, le club n’a jamais vraiment su se faire connaître, en disposant d’une plaquette correcte et d’une stratégie de communication par exemple. Il faudra s’y atteler un jour !

Le centre d’animation

Devant la demande croissante d’animations dans les écoles et le besoin de professionnaliser nos interventions, le CALA a embauché du personnel permanent. Ce secteur d’activité est désormais identifié sous l’appellation « centre d’animation lyonnais en astronomie ». La encore, la variété des activités proposées est étonnante.

JPEG - 64.3 ko
Observation avec des scolaires

Cela va de la séance dans notre planétarium itinérant au projet d’école sur une année en passant par des classes transplantées d’une semaine. C’est aussi les ateliers astronomie avec le planétarium de Vaulx en Velin dans le cadre de parcours scientifiques scolaires ou des soirées d’observation du ciel avec des lycéens et collégiens.

C’est aussi tous les publics, scolaires, mais aussi jeunes d’un centre éducatif renforcé, femmes immigrées d’un centre social, étudiants de l’université tout age, pensionnaires de maison de retraite ...

L’existence d’un centre d’animation dans un club d’astronomie est unique en France. On trouve habituellement ce type de structure dans un CCSTI, un musée ou un planétarium.

Nous pouvons être fier de travail effectué par nos animateurs, en terme de qualité, reconnue par tous nos partenaire comme en terme de volume avec plus 8000 enfants par an, l’équivalent de 320 classes... Cependant, pour être fiable, il faut que le centre dispose au moins de deux animateurs permanents ce qui est financièrement difficilement viable actuellement.

Les manifestations publiques

JPEG - 34.7 ko
Observation publique a fourvière

Aux cours de ces 5 dernières années, la montée en puissance des manifestations publiques que nous organisons est impressionnante, l’activité de ce secteur passant de 5 opérations à 14 en 2003.
La encore, la diversité des lieux et des publics est singulière.
Il y a pour commencer notre plus ancienne manifestation, un cycle de conférences avec la griffe CALA : il s’agit de rapprocher la recherche du grand public en proposant à de jeunes chercheurs des laboratoires de la région de venir parler de leurs travaux, leurs résultats, leur métier.
Nous avons été présent sur toutes les éditions des opérations nationales « Nuits des Etoiles » et « Fête de la Science ». Nous avons aussi créer nos propres évènements comme les manifestations sur l’esplanade de Fourvière ou lors de phénomènes astronomiques majeurs comme le transit de Vénus et la future éclipse partielle de Soleil d’octobre 2005. Ces opérations mixent observations publiques, expositions, animations et conférences.
Nous sommes aussi partenaires d’autres grandes manifestations comme les Festiciels organisés par Planète Science Rhône, Destination Nature au parc de Miribel, les journées portes ouvertes de l’observatoire de Lyon ou les forums associatifs lyonnais.

Nos manifestations reçoivent un très bon accueil du public et des médias. Nous avons ainsi rencontré plus de 10000 personnes sur nos évènements en 2003. Après avoir répondu au coup par coup aux sollicitations, nous devons maintenant définir notre propre politique évènementielle, probablement en privilégiant nos manifestations spécifiques en en se dotant des moyens organisationnels et techniques afin d’être plus efficace.

L’intitulé du défi que nous nous sommes lancé pour 2005 résume bien notre politique : « 12 évènements, 12 lieux, 12000 personnes »...
La encore, une telle programmation de manifestations que l’on attendrai plutôt d’un organisme spécialisé montre la vitalité de l’association.

L’observatoire

JPEG - 20.6 ko
L’observatoire

Rare sont les clubs disposant d’un observatoire propre, avec un hébergement, un bâtiment scientifique surmonté de 2 coupoles et un parc de télescopes pour tous les niveaux et toutes les pratiques, notre « Complexe d’Astronomie de Loisir et Appliquée » soit CALA :-) !
Dans cet équipement se côtoie tous les publics de l’association, adhérents jeunes et moins jeunes, parfois des groupes scolaires, pour des initiations à l’observation du ciel mais aussi des projets techniques ou scientifiques en partenariat avec des réseaux collaboratifs de recherche.

L’observatoire est un équipement très technique et coûteux, difficile à entretenir, sous dimensionné pour sa partie hébergement et maintenant obsolète pour une partie de son matériel scientifique, mais c’est un pôle capital d’activités pour le CALA. Ce bilan sévère est du aux difficultés financières de l’association qui nous ont contraint à reporter les rénovations nécessaires. Nous espérons que les demandes de subventions d’investissement en cours apporteront une réponse positive... Cependant il faut noter que la fréquentation de notre observatoire est stable, les observations soutenues et cela reste un point fort de satisfaction.

En conclusion

, on peut résumer l’association en disant que le CALA est l’astronomie sous toute ses formes et pour tous les publics, toutes les passions, et dans tous les espaces...

Je voudrais terminer cet article en remerciant tous ceux qui soutiennent nos actions, pour certains depuis donc 25 ans, en commençant par nos partenaires institutionnels que sont l’Etat via le Ministère de la Jeunesse et des Sports, la Région Rhône Alpes, le Département du Rhône, la Ville de Lyon et la Ville de Vaulx en Velin.
Merci à nos partenaires culturels, le Planétarium, Planète Sciences et le CCSTI la Pagode et nos partenaires scientifique comme le CRAL et l’ENS.
Nous avons aussi nos sponsors avec Nature et Découvertes et nos mécènes avec l’Aéroport de Lyon Saint Exupéry.

Et enfin, car le CALA ne serait rien sans eux, merci à tous nos adhérents pour leur enthousiasme et leur amitié, ils sont notre plus belle récompense !

Pierre Farissier


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1822 / 964397

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le club  Suivre la vie du site La vie du club  Suivre la vie du site Les archives du club  Suivre la vie du site Les 25 ans du CALA   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License